Article 1739 du code civil

I. — Des droits de l’acheteur

Article 1739

1739. L’acheteur qui constate que le bien est atteint d’un vice doit, par écrit, le dénoncer au vendeur dans un délai raisonnable depuis sa découverte. Ce délai commence à courir, lorsque le vice apparaît graduellement, du jour où l’acheteur a pu en soupçonner la gravité et l’étendue.

Le vendeur ne peut se prévaloir d’une dénonciation tardive de l’acheteur s’il connaissait ou ne pouvait ignorer le vice.

[1991, c. 64, a. 1739].

Cette entrée a été publiée dans Informations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.